Julia Robert, alto

Diplômée (master) du CNSMD de Lyon dans la classe de Françoise Gnéri, Julia Robert a terminé en 2013 un 3e cycle supérieur spécialisé dans le répertoire contemporain et la création au CNSMD de Lyon. En 2014, à sa sortie de la classe dimprovisation générative du CNSMD de Paris, elle rejoint le collectif WARN!NG avec qui elle se produit dans divers projets (Soundpainting, dirigé par V.Lê Quang, In C de T. Riley). Après plusieurs résidences, le collectif dimprovisateurs donnera son spectacle  La Nuit Acoustique,  pour la 3e fois le 3 avril 2016 au Festival du printemps des arts de Monte Carlo.

En tant que soliste, Julia Robert a été invitée sur France Musique dans l’émission de Claude Guerre où elle se retrouve improvisatrice aux côtés du comédien et metteur en scène Godefroy Segal. Elle se produit aussi dans le cadre du festival les Nuits dEté, du festival de Darmstadt, du festival « le classique cest pour les vieux », à la Cité Internationale des Arts.

À loccasion du Festival de Darmstadt, Julia Robert intègre lensemble soundinitiative qui travaille en étroite collaboration avec de jeunes compositeurs tels que Simon Steen Anderson, Mauro Lanza, Clara Ianotta Leurs deux principaux projets sont Is it This et The exhausted, avec lequel ils se sont produit en Australie en Nouvelle Zélande et à Singapour.

Julia Robert compose la musique du spectacle Bestiole dans lequel elle partage la scène avec Gwenola Lefeuvre, mime et directrice de la compagnie du théâtre des silences. Actuellement, le duo travaille sur leur prochaine création fugue pour un mime et un cube.

Lauréate de la bourse de lAdami depuis 2014, Julia souhaite acquérir une viole damour et élabore actuellement son récital solo comprenant des pièces composées par Alexandros Markéas et Alessandro Perini. Actuellement, Julia Robert joue une des violes de Garth Knox avec qui elle partage la scène et les membres de lensemble Saltarello : Agnès Vestermann au violoncelle et Sylvain Lemêtre aux percussions. Le quartet enregistrera des « anges » de John Zorn fin juin 2016.

Julia Robert fonde en 2014 le quatuor Impacts avec qui elle défend son premier projet « les Automates de Descartes » entremêlant de la danse, des créations contemporaines, de la mise en espace et de la sonorisation. Elle aborde aussi volontiers les musiques actuelles et démarrera une tournée en mai 2016 avec le duo électro-pop et onirique « Moongaï ».

De par ses expériences musicales variées, Julia robert est une artiste dont l’éclectisme et louverture desprit se révèlent dans lintérêt particulier quelle voue à la musique nouvelle. Elle aborde aussi volontiers le répertoire de toutes les époques, en musique de chambre ainsi quen soliste.

English